AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les différentes spécialités de magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
KOZMIC BLUES close your eyes
HIBOUX : 49
INSCRIPTION : 29/12/2010
CREDITS : shapeless heart

MessageSujet: les différentes spécialités de magie   Mar 1 Fév - 21:39

spécialités.magiques

La magie présente dans le monde d'Harry Potter est une magie plutôt généralisée, mêlant toute sorte de différentes sorcelleries sans faire de différence, à part bien sûr entre certains sorts de magie dite noire et de magie dite blanche. Ici sont détaillées plusieurs sortes de magie, dont certaines sont déjà présentes dans la magie enseignée à Poudlard. Cependant, soyons d'accord, un mage rouge arrivera bien mieux à fabriquer un filtre d'amour qu'un simple élève ayant écouter un cours de potions. Ce sujet détaille donc les différentes sortes de magie praticable. Et n'oubliez pas que vous ne maitrisez pas ces magies, vous tentez de les acquérir, vous êtes de simples étudiants et vous n'êtes qu'en cours d'apprentissage

♦ la magie rouge.
La magie rouge, dont les utilisateurs sont appelés mages rouges, est la magie de l'amour, au sens affectueux et charnel du terme. Beaucoup de personne pense que cette magie est inutile, voir inefficace, elle a souvent été décriée au fil du temps à cause de son fonctionnement : forcer un être à en aimer un autre, à tout renier pour ne voir que lui. Cependant la magie rouge n'est pas aussi limitée et simple, bien sûr, il y a le légendaire filtre d'amour, cependant il faut savoir adapter chaque filtre pour la personne à aimer et la personne qui va l'aimer, c'est une opération très complexe que rate souvent les simples sorciers qui veulent entreprendre d'envouter quelqu'un. La magie rouge peut aussi augmenter le désir entre deux personnes, provoquer le retour d'affection, souvent contre le grès de la personne, elle permet aussi de créer une rupture dans un couple. Finalement, la magie rouge a des possibilités infinies et beaucoup de rituels inconnus de la population : il suffit que le sort ou le rituel touche de près ou de loin à l'amour pour que celui-ci soit réalisable. La plupart des mages rouges se contentent de répondre à la demande de leurs clients contre une coquette somme, l'apprentissage étant assez ardu et cette magie finalement peu répandue. Cependant, un mage rouge peut aussi arriver à d'autres fins plus personnelles avec les mêmes sorts et rituels, une armée d'amoureux fous prête à obéir à vos ordres peut très vite être créée et, généralement, les envoutés sont prêts à tous les actes pour gagner le cœur de l'envouteur, même à l'irréparable. Quelques mages rouges sont tristement célèbres pour avoir commis des meurtres à travers des personnes envoutées, c'est d'ailleurs pour cela qu'aujourd'hui ils sont très surveillés par le ministère de la magie.

On peut naître dans une grande famille de mage rouge, bien que celles-ci soient très rare, ou bien tout simplement avoir envie de devenir un mage rouge : il n'y a pas d'école, pas d'examens, juste un rituel que l'on peut effectuer seul ou avec un maître (si l'on a la chance d'en trouver un pour en apprendre le maximum sur cette magie). Le rituel est très complexe mais peut-être effectuer en seulement quelques minutes, mais il est particulièrement répulsive pour la plupart des sorciers; il suffit de s'envouter pour ne plus jurer que par la magie rouge et ne voir plus qu'elle. Bien sûr il est possible pour un mage rouge d'utiliser la magie normale, mais il le fera de façon moindre, presque avec difficulté, un mage rouge pourra se marier ou avoir des enfants, mais n'éprouvera jamais de véritable amour pour sa famille. Pour être un adepte de la magie rouge, il faut en être sa première victime.

♦ la magie verte.
La magie verte, dont les pratiquants bien connus sont les druides, est la magie considérée comme la plus naturelle, comme son nom l'indique, c'est la magie qui se rapproche et respecte la nature : les druides ne sont pas forcément des vieux ermites barbus passant leurs journées à cueillir du gui. Aujourd'hui ils sont presque méconnaissables dans une foule, ils utilisent la magie normale et font tout comme des sorciers normaux, ils sont juste beaucoup plus respectueux envers la nature et ont un savoir presque infini grâce à elle : un druide est très à l'aise pour fabriquer des décoctions qui peuvent autant servir à vous réveillez qu'à vous permettre d'avoir un mariage réussi. Les druides ont aussi des sorts propres à eux-mêmes, surtout la magie évocatoire, plutôt dure à maîtriser : le druide peut ainsi invoquer des illusions d'animaux, des djinns, des esprits grâce à une incantation. Le plus haut stade de la magie évocatoire, qui fait d'ailleurs les meilleurs druides, permet d'invoquer les gouverneurs de la sphère, qui font partis d'un schéma astral de la Terre auquel chaque druide croit. Il existe 360 gouverneurs qu'un druide se doit de connaître, même si les plus souvent sollicités sont les suivants :
Enéki : Initie à l'art de la prophétie. avec l'aide de cette intelligence on pourra maîtriser tout procédé de divination tel que la graphologie, la chiromancie, la tarologie, etc...
Corilon : Il veille sur tous ceux exerçant une activité artistique en contact avec le public, les chanteurs, les musiciens, les acteurs. Il apporte l'inspiration en développant l'expression artistique.
Emfalion : On peut obtenir de lui la possibilité d'avoir une excellente santé, la longévité, et de garder une jeunesse apparente durant de longues années.
Emvatibé : Ce Régent protège le Mage de tous les pièges et actes de vengeance perpétrés par ses ennemis. Il révèlera à ce dernier tous les plans hostiles dirigés contre lui, il offrira également les moyens de se protéger.
Rivatim : En suivant ses conseils on marchera sur les eaux de la mer sans y sombrer, s'élever dans les airs et voyager autant qu'on le souhaite.
Péraltit : Il révèle à quel moment un enfant doit être engendré afin qu'il soit doté de certaines facultés. Ses conseils permettront de procréer un enfant consciemment à l'aide de moyens magiques et, de connaître la façon d'éduquer l'embryon pour que celui-ci développe les qualités et talents désirés lorsqu'il sera un homme.

Les druides peuvent aussi utiliser des sorts de la magie verte qui collent sur une coopération avec la nature : il peut par exemple contrôler les racines d'un arbre pour les enrouler autour d'un ennemi.
Il existe très peu de familles de druides, mais cette magie est assez connue et il est facile de trouver quelqu'un qui pourra vous l'enseigner, il est plus difficile de trouver quelqu'un qui voudra bien vous l'enseigner. Devenir un druide, comme pour un mage rouge, il faut aussi effectuer un rituel, qui demande toutefois moins de sacrifices : il suffit de faire un voyage initiatique dans la forêt amazonienne et trouver le Chêne sacrée, emblème des druides, là où se trouve le conseil des douze, les plus sages de tous les druides. C'est un rituel de purification ou vous serez lavés de tous vos pêchés et reconnus par la nature comme étant dignes de la contrôler. Durant ce rituel, un tatouage représentant le chêne est apposé sur le druide, l'endroit varie selon les personnes.

Il est possible d'utiliser la magie verte sans être un druide, mais cela se limite souvent à la connaissance de quelques décoctions, car, sans le rituel d'initiation, la nature ne vous reconnaitra pas comme digne de pouvoir interagir avec elle.

♦ la magie taoïste.
La magie Taoïste, pratiquée par les fatsi, est une forme de magie surtout pratiquée dans les pays asiatiques. Son utilisation par des européens ou américains étant très rare. Généralement, et pour les non pratiquants chinois, cette magie est encore présente dans les campagnes sous sa forme la plus populaire : celle des sortilèges, incantations et charmes. Cela consiste à écrire des formules magiques sur des fiches et à les placer dans des endroits stratégiques. Ces fiches chassent les mauvais esprits et apportent protection en fonction du message. D'autres sont brulées et réduites en cendres qui une fois infusées se transforment en philtres. Certains messages sont anodins et faciles à faire, demandant peut de concentration et d'envoutement magique : veiller sur un foyer, guérir une maladie... La plupart des gens pensent que cette facette de la magie taoïstes est bénéfique et non dangereuse : avec un grand investissement magique et un texte approprié, un charme peut se révéler mortel. Si vous tombez sur un charme enchanté avec habilité où il écrit que vous allez mourir après avoir effectué trois pas, votre cœur s'arrêtera de battre à trois pas d'ici. La deuxième forme de magie taoïste, que seul les vrais fatsi peuvent maîtriser, est celle du Qigong qui est une forme d'art martial consistant à ouvrir tous ses chakras et surtout développer sa concentration pour transformer l'énergie de son corps en magie. Une bonne concentration, pour un fatsi aguerrit, permet de voir à travers des objets, d'avoir une vue à longue distance et de léviter. Grâce à certains mouvements parfois associés à des incantations, des lames d'énergies imparables et parfois meurtrières se dégagent du corps pour s'attaquer à l'ennemie rapidement ou non, directement ou non, selon la vitesse et la complexité du coup, d'invoquer des animaux sacrés (dragon) sous forme d'illusion pendant un court laps de temps ou de matérialiser des éléments (eau, boule de feu, rafale de vent...) qui disparaitront une fois leur fonction achevé.
Il est très aisé pour un sorcier asiatique de devenir fatsi : cette magie fait parti depuis tellement longtemps de la culture que la discipline s'apprend dans des écoles de magie. La magie taoïste est donc une magie asiatique équivalente à la magie occidentale : les occidentaux ne connaissent pas la magie taoïste et les asiatiques ne savent pas maîtriser la magie occidentale. Cependant grâce aux développements des pays asiatiques, les sorciers s'enrichissent et beaucoup de familles viennent migrer en Europe, et même si les fatsi gardent jalousement leur savoir, il n'est plus très rare de voir aujourd'hui un sorcier d'Europe tenter de maîtriser la magie taoïste, non sans mal.

♦ l'animisme.
L'animisme, portés par les animistes, est une magie complexe qui repose sur des croyances : tout ce qui réside dans l'univers à une âme, que ce soit un être humain ou une simple roche. L'animisme a été la magie la plus ridiculisée au cours de l'histoire. Il y a eu très peu de véritables animistes : il n'y a aucune école, aucune initiation, aucun rituel, tout le monde peut se revendiquer animiste mais très peu le sont vraiment. Tout d'abord, pour être animiste, il faut respecter trois règles, que finalement très peu de gens connaissent :
Tout objet, matière, être mobile ou non, habitant l'univers est doté d'une âme.
L'essence de cette âme est la force, douée de puissance variable et se localisant inégalement dans l'univers.
A côté de ces forces-émanations, résultantes des vibrations créatrices, se placent une hiérarchie, le sommet étant occupé par les êtres-forces, les âmes personnifiées douées d'intelligence et de volonté qui peuvent contrôler les autres âmes.

Ces âmes ou ces esprits mystiques, manifestations de défunts ou de divinités animales, peuvent agir sur le monde tangible, de manière bénéfique ou non. Avec beaucoup d'entraînement et de concentration ainsi qu'un esprit ouvert mais impénétrable, on peut contrôler n'importe quelle âme, la faire obéir à ses désirs ou simplement communiquer avec elle. C'est une opération complexe qui repose sur des années d'entrainement et un certain respect des âmes avec qui l'on veut rentrer en contact. Il sera plus facile de maîtriser l'âme d'une feuille que celle d'un animal, sans compter qu'une feuille ne peut agir seule sans l'aide d'un auxiliaire, arbre, vent, ou animiste alors qu'un animal peut réfléchir et agir seul.

Un animiste est très différent d'un légilimens ! Bien sûr ils peuvent tous deux lire dans les pensées d'une personne, mais l'animisme est une notion beaucoup plus complexe et dur à atteindre, et son statut de magie est souvent remis en cause par le monde actuelle.

♦ la démonologie.
La démonologie, magie tristement célèbre avec ses démonistes, est souvent crainte à cause de faux préjugés. La démonologie n'a rien à voir avec le satanisme ou une quelconque magie noire, bien qu'elle n'en soit pas loin, la démonologie est une étude des démons qui va finir par laisser la chance (ou malchance) au démoniste de créer un lien étroit avec le démon de son choix. La démonologie consiste surtout à faire une classification des démons, apprendre leur histoire et comprendre leurs façons d'opérer, leur caractère. Chaque démon est différent, selon plusieurs personnages au cours de l'histoire, il serait plusieurs centaines de milliards. Cependant, tous les démons ont été identifiés il y a bien longtemps par un homme latin qui a d'ailleurs établit une classification très stricte des démons, classification qui apparaît dans le traité de la Pseudomonarchia daemonum. Les démonistes utilisent également un deuxième ouvrage, plus récent, écrit par un anglais au début du XVIIème siècle : le Lemegeton qui répertorie 73 et 72 démons distincts et aptes à s'associer avec un démoniste, les autres créatures de l'enfer n'étant que de simples âmes damnées ou larbins sans aucune intelligence. C'est grâce à l'aide de ces deux ouvrages qu'ils peuvent tout apprendre du démon souhaiter et s'associer à lui. Pendant le temps d'étude, et donc avant de pouvoir avoir son propre démon, les démonistes utilisent une forme primaire de cette magie : la goétie qui consiste à invoquer très rapidement un démon qui utilisera sa magie/ses sorts propres s'il est consentant. Dans de bonnes conditions, la goétie peut se révéler dévastatrice, mais sur des temps très courts.

Il n'est pas simple d'acquérir un démon, et pour cause, on ne contrôle pas son démon, on l'oblige encore moins à agir : on ne dit d'ailleurs pas qu'un démon appartient à un démoniste, mais qu'un démon et un démoniste sont des associés. Avoir un démon n'est pas une chose aisée, il faut tout savoir de celui-ci et anticiper sa félonie pour pouvoir la parer, si le démon n'a pas une bonne impression de vous il peut tout simplement refuser d'être votre associé. C'est un contrat complexe qu'il faut respecter à la lettre. Les démonistes étant associés évitent d'utiliser la goétie : un démon se vexe très facilement et peut être outrée si l'on pense qu'un autre démon serait meilleur que lui, il pourrait se muer dans un silence et une inaction pouvant durer plusieurs années.

Un sorcier et un démon restent associés toutes leurs vies sauf si un autre humain tente de s'associer au démon. Pour récupérer son démon (si celui-ci est d'accord) les démonistes doivent s'associer dans un duel de magie normale, entouré de témoins tout en suivant des règles strictes. Il n'y a que deux issus à ces duels : la capitulation ou la mort d'un candidat. Il existe un moyen pour un démon de se séparer de son associé s'il ne le supporte plus, il doit emmener celui-ci au plus profond de l'enfer pour faire juger leur situation, dans certains cas, le lien est rompu par Satan lui même. L'humain peut-être condamné à rester en enfer s'il est jugé indigne d'être démoniste. Il n'existe aucun moyen pour un humain de se débarrasser de son démon, à part la mort.

Associés au démon, le sorcier se trouve doté de pouvoir dévastateur. Même si ce sont deux êtres distincts, le sorcier se voit doter des pouvoirs de son démon, qui sont dévastateur. Parfois, le démon peut apparaître à côté de son associé, mais cela reste un cas rare et extrême. La relation des associés repose surtout sur la confiance, cependant il n'est pas aisé de faire confiance à un démon. L'entente entre les associés peut-être tout à fait positive, mais les démonistes deviennent souvent paranoïaques de peur qu'on leur vole leurs si précieux associés. Ils deviennent aussi fourbes et calculateur, les démons ayant une influence sur les démonistes. Un démoniste reste souvent très clair d'esprit, il a besoin d'être logique et concentré pour pouvoir contenir son démon mais il devient vite fou et instable, d'autant que les démonistes étant mal vus et surtout mal compris, ceux-ci sont priés de garder le secret.

La seule échappatoire à la folie pour les démonistes, c'est l'exorcisme, qui consiste à renvoyer les mauvais esprits en enfer et les âmes égarés, qui donne une tâche précise aux démonistes et les rends moins coupables face à leurs démons. Il permet ainsi de maintenir un certain équilibre dans le monde et d'avoir des liens étroits avec les théurgistes. Pour ne pas perturber cet équilibre, les démonistes obéissent à des règles strictes. Ils ont aussi comme fonction d'aller déchoir des théurgistes et leurs anges devenus incontrôlables.

♦ la théurgie.
La théurgie est l'exacte opposé du démonisme et pourtant, ils obéissent tous deux à des règles strictes qui se ressemblent. Les théurgistes et les anges s'associent et doivent se respecter, le rituel est simple, le théurgiste doit seulement avoir une foi inébranlable et une bonne âme. Un prêtre ou un théurgiste confirmé appellera alors un ange et les deux futurs associés se contenteront de discuter ensemble, parfois quelques minutes, parfois beaucoup plus. L'ange peut refuser, mais si le sorcier refuse il sera difficile de lui attribuer un autre ange. Cette relation repose donc sur la bonne entente et, si jamais elle finit par se briser, les associés peuvent se séparer d'un commun accord. Avant de devenir un vrai théurgiste et d'avoir son propre ange, le sorcier peut faire appel à une sous forme de théurgie qui n'a pas vraiment de nom, qui consiste à invoquer un ange pendant un court instant. Si les intentions sont louables, l'ange les exécutes, sinon il peut se retourner contre celui qui l'invoque et l'envoyer directement en enfer. Un ange déjà associé ne peut être appelé pour être associé avec un autre sorcier, de même un théurgiste déjà associé ne peut avoir un deuxième ange.

Les théurgistes sont généralement toujours heureux et ont une aura rassurante pour les personnes alentours. Les théurgistes, après s'être associés avec leurs anges, sont formés pour devenir exorcistes et ainsi faire régner l'équilibre du monde, ramenant les âmes malfaisantes aux portes de l'enfer et celles égarées aux portes du Paradis. Les théurgistes ne doivent pas déroger aux règles qui leur sont fixés et abuser de leurs pouvoir, sous peine d'être déchus. Ils doivent également stopper les démonistes devenus incontrôlables.

♦ la nécromancie.
La nécromancie et ses tant redoutés nécromants, est sans doute la magie la plus repoussante qui puissent exister. N'ayant définitivement pas une place dans le cœur des sorciers, elle est pourtant taboue, et surtout crainte. Beaucoup de rumeurs circulent sur cette magie, ce qui l'a obscurcie au fil du temps. La nécromancie est cette magie qui ranime les morts, qui les manipule et qui les ressuscite sans pourtant leur rendre leurs âmes, laissant leurs corps froid à tout jamais... Il existe très peu de nécromants, être un nécromant demande des sacrifices, ce n'est pas la nécromancie qui vous les demandent, c'est la société qui vous les infligent. Dès lors que vous devenez un nécromant et que vous portez la marque, plus personne ne vous regardera de la même façon, tous vos proches vous renierons, les plus sages comme les autres. Au sein même de la société nécromant, vous aurez très peu d'amis, avoir une famille ou simplement des gens qui puissent vous appréciez devient dérisoire dès que avec commencer à ramener des morts à la vie. Pourtant, la nécromancie est tout sauf irrespectueuse envers les morts, à la base. Le processus est simple, et il existe plusieurs stades de nécromancie.

Au début, vous ne pourrez ramener un corps à la vie, vous pourrez tout au plus aller dans des cimetières et, grâce à des rituels compliqués, ramener l'esprit du mort sur terre et lui demander la permission de lui parler, de lui soutirer des informations sans le frustrer, dans le respect le plus total. Après beaucoup d'entraînement et un apprentissage intensif, vous arriverez peut-être à réveiller un mort, mais le contrôler sera beaucoup plus difficile. Il faut contrôler chaque faits et gestes, lui donner un ordre sans omettre le moindre détail, le mort sera d'abord dénué de toute intelligence et de toute autonomie. A force d'entraînement et de perfectionnement, un bon nécromant peut arriver à animer plusieurs morts en même temps, leur donner une autonomie, une intelligence, mais, dès que la concentration du sorcier est rompue, les morts redeviennent de simples carcasses inutiles. Le plus haut stade de la nécromancie est atteinte par très peu de personne, elle consiste à rendre la vie à un mort, sans lui donner aucun ordre. Tout en lui rendant sa grâce de vie, son corps restera froid et il ne sera qu'une coquille sans âme ne pouvant ressentir d'émotions et parlant très peu mais agissant cependant comme un être vivant. L'inconvénient, ou l'avantage, est, qu'une fois une personne est ainsi « ressuscitée », le nécromancien n'a plus aucun contrôle sur elle et, s'il veut s'en débarrasser, il devra tout simplement l'emmener aux portes de l'enfer.

La nécromancie s'apprend souvent en autodidacte, un bon nécromancien étant très dur à trouver, encore plus à convaincre. De plus, les livres relatant les véritables origines de cette magie sont rares, vous tomberez plus souvent sur des torchons interdisant cette magie, où les auteurs confondent souvent nécromancie et nécrophilie. Un nécromancien n'est pas obligé d'avoir un contact physique avec le mort qu'il anime. Un nécromancien n'est réputé comme telle qu'une fois qu'il a reçu la marque, un tatouage encré dans la peau à jamais par Charon en personne, qui apparaîtra au petit sorcier lors d'une animation de morts, lorsqu'il le pensera prêt, pour lui donner l'honneur de devenir un véritable nécromancien et lui apposer la marque, indélébile, sur une partie du corps. La marque change d'endroit et de forme selon le nécromancien.

© REQUIEM EXCIDIUM V2
2011 - all rights reserved
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://re-the-return.forumgratuit.org
 

les différentes spécialités de magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BACKGROUND :: 
    ϟ Les grimoires magiques
-