AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 adultes [4/4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
KOZMIC BLUES close your eyes
HIBOUX : 49
INSCRIPTION : 29/12/2010
CREDITS : shapeless heart

MessageSujet: adultes [4/4]   Dim 13 Fév - 21:29

l'autoritédel'école



éducation, enseignement, savoir, entraînement.
♂ LESTER CAVANAUGH feat Jake Gyllenhaal, Jude Law, James Marsden LIBRE
♂ RUSELL BACKHYSSON feat Joseph Gordon-Levitt, Ryan Gosling, Heath Ledger LIBRE
♀ ARDITA SCULLY feat Sienna Miller, Kate Bosworth, Carrie Underwood. LIBRE
♂ DIANA DUCKWEED feat Kate Beckinsale, Liv Tyler, Brittany Murphy. LIBRE

© REQUIEM EXCIDIUM V2
2011 - all rights reserved
icons by Damage et Pumpkin Pastie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://re-the-return.forumgratuit.org
avatar
KOZMIC BLUES close your eyes
HIBOUX : 49
INSCRIPTION : 29/12/2010
CREDITS : shapeless heart

MessageSujet: Re: adultes [4/4]   Dim 13 Fév - 21:30


♂ lester cavanaugh
tentre-et-un ans, sang pur, bisexuel, professeur d'invocation.
ft. Jake Gyllenhaal, Jude Law, James Marsden
    charmeur. drôle. indomptable. extravagant. tactile. lourd. libre. instable. insouciant. serviable. joyeux. franc. distrait. volatile.

    On peut côtoyer la mort sans être inerte. Cavanaugh, c'est un pitre. Le prof que tout le monde adore. Toujours de bonne humeur, rayonnant de simplicité et de charme, Lester fait l'unanimité auprès de son public. Jeunes hommes et demoiselles sont, pour une fois, bien d'accord à ce sujet. Lester a un humour noir et parfois un peu lourd, mais cela ne l'empêche pas d'avoir une cote du tonnerre. Séducteur dans l'âme et serviteur de ses dames, il n'hésite pas à jouer de son franc parlé et de ses nombreuses qualités pour plaire. On pourrait facilement le prendre pour un coureur de jupon, mais ce n'est pas du tout ce qu'il est. Lester un homme à relation. Pour se sentir vivant, il a besoin de se sentir entouré. Il essaye à tout prix de combler une solitude qui l'a longtemps emprisonné. Lorsqu'il était enfant, Lester n'avait pas l'occasion de passer du temps avec son père et sa mère était bien trop coincée pour lui offrir un amour dont il avait tant besoin. Il a d'ailleurs passé toute son adolescence enfermé dans une capsule hermétique au reste du monde. Mais lorsqu'il a appris que son passe-temps d'enfant, taper causette avec l'au-delà, devenait un cours à Poudlard, il s'est totalement libéré et vit finalement la vie qu'il a toujours souhaité. Trainant dans beaucoup de bras sans véritablement se lasser de la poésie des corps. Mais Lester oublie parfois qu'il ne peut pas se comporter de la même façon avec ses élèves et ses conquêtes, ce qui, parfois, le laisse dans de beaux draps...

liens.
♀ cassidy pratchett ▬ Cassidy et Lester, c’est un peu compliqué. Il l’attire plus que n’importe quel adolescent de son âge. Lorsqu’elle le regarde, des millions d’étoiles brillent dans ses yeux. Elle l’aime. Profondément et sincèrement. Du moins, c’est ce qu’elle croit. Après tout l’amour, Cassie n’a jamais éprouvé cela. Qu’est-ce qu’elle y connait, elle ? Rien. Voilà pourquoi sans doute confond-elle les petites attentions de son professeur avec des avances. Lester est une personne très tactile qui a besoin de se sentir entouré et apprécié, il se permet avec ses élèves quelques douceurs pas bien méchantes. Une remise en place de mèche, un clin d’œil, un sourire… Mais c’est comme cela pour chacun d’entre eux. Cassidy n’a rien de plus que les autres, si ce n’est son tempérament trop joyeux qui amuse son jeune professeur. Il est avec elle prévenant et charmant. Elle l’aime, à mourir pense-t-elle. Mais lui dans tout cela ? La question effraye la jeune fille, après tout elle n’a que seize ans.
♀ ardita scully ▬ Elle craint les contacts humains et les évite. Lui, il les recherche et les provoque. Ils étaient fait pour se haïr, ils se sont aimés… Le temps d’un été ! Avant que Lester ne soit engagé comme professeur d’invocation à Poudlard, il était tombé sauvagement amoureux d’une jolie blonde frigide. Pour une fois, elle s’était laissé faire. Ils avaient alors partagés de tendre moment. Ils avaient même quelques projets. Mais l’amour c’est compliqué. Sans doute trop pour eux. Alors d’un commun accord, ils ont rompu. Avant que cela ne devienne beaucoup trop sérieux. Vous les imaginez mariés et parents ? Eux, ils refusaient d’y croire. Alors ils sont partie chacun de leur côté. Une nouvelle vie. Et voilà qu’aujourd’hui ils se retrouvent à enseigner sur les mêmes lieux. Aimants incontestés, ils s’attirent et s’enlisent dans une relation trop complexe, voire trop dur pour eux. Entre attirance et fausse amitié de surface, seront-ils capable de lutter contre ce désir incandescent qui les rattrape ?


♂ russel backhysson
vingt-sept ans, né moldu, hétérosexuel, professeur d'astronomie.
ft. Joseph Gordon-Levitt, Ryan Gosling, Heath Ledger
    différent. rêveur. classieux. clairvoyant. pragmatique. distingué. attentif. soucieux. enfantin. laconique. attentionné. passionné. énigmatique. observateur.

    La différence est autrement plus classe. Russel a toujours été différents des autres, déjà lorsqu’il était enfant. Parfois, quand l’ennui l’assaillait, il s’asseyait dans un coin de la pièce et parlait tout seul. Conversant avec un être imaginaire que seul son subconscient était capable de percevoir. Maintes fois, sa mère s’était inquiétée à ce sujet, ce n’était tout simplement pas normal qu’un enfant de douze ans ait un copain imaginaire. Elle a donc vu beaucoup de psychiatres et la réponse était toujours la même : rien ne clochait chez son fils, tout allait bien. Les troubles qu’elle avait imaginés, tel que la schizophrénie, n’était pas présent chez l’enfant. Pourtant, en grandissant, Russel continuait de parler seul. Lui-même n’était pas conscient de ses agissements, il prétendait être ailleurs et fredonner une simple chanson. Mais sa mère ne voulait pas y croire. Elle emmena cette fois son fils à Saint Mangouste, il venait d’avoir quatorze ans et découvrait donc ces dons de sorciers, mais là encore : rien. Et vous savez quoi ? Treize ans plus tard, rien n’a changé. Russel Bachysson parle tout seul. Oh, ne vous en faites pas… Il n’est pas fou : il parle aux étoiles. Voilà la clé de l’énigme. Il est en fait passionné par les étoiles et ne vit que pour elle. En plein jour, il les imagine et la nuit, il les observe. Professeur passionnant et passionné, Russel est la classe incarnée. Toujours droit et propre sur lui, il est soucieux des autres et porte sur le monde un regard clairvoyant.

liens.
♀ hollis slugslinger ▬ Hollis est tout ce que Russel adore. Une élève brillante qui n’hésite pas à passer des heures sur un travail qui demande du temps. Toujours à l’écoute du moindre conseil et attentive à toutes ses directives, il s’agit d’une des rares élèves à comprendre sa passion. Pour tous les autres étudiants, les étoiles n’ont aucun sens et ne veulent rien dire. Or, Hollis trouve en chacun d’elle une raison de vivre qu’elle aime coucher sur papier avec une plume tout à fait personnel de conteuse de rêve. Ces contes, elle les fait lire à Russel qui est toujours prêt à les commenter et à les améliorer. À eux d’eux, ils forment un tout que l’être humain seul ne peut former. Elle a le talent, il a la maturité. Ils s’entraident, parlent, philosophent, sont amis… Plus qu’ils ne le devraient. Il est obsédé par elle et y pense sans arrêt. Pourtant, Hollis elle, elle n’attend que son beau prince charmant et il ne fait aucun doute qu’elle ne l’a pas encore rencontré. Sera-t-il capable de calmer ce sentiment étrange si innovant pour lui ?
♀ diana duckweed▬ Russel est un homme doux et prévenant, on sait de lui qu’il n’hésitera pas à porter secours à un ami en danger. Certes, ce n’est pas la personne la plus courageuse sur cette Terre, mais il fait toujours de son maximum. Il est donc tout à fait normal qu’il veuille aider une collègue à s’en sortir. Le jeune homme s’est donné une mission : sortir Diana Duckweed, infirmière, de sa dépendance aux produits miracles. Évidemment, cette tâche n’est pas du tout aisée. La jeune femme est têtue comme une mule et ne voit pas le mal de ce qu’elle fait. Impossible de lui faire entendre raison. Pire encore, il semblerait même que le professeur d’astronomie commence doucement à se laisser berner par les effets euphorisants de ce qu’elle essaye de lui vendre ! Il faudra donc à Russel plus de jugeote s’il veut sortir son amie de la dépendance. En sera-t-il capable sans lui-même sombré ? Bien sûr, c’est à ne pas douter… Enfin presque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://re-the-return.forumgratuit.org
avatar
KOZMIC BLUES close your eyes
HIBOUX : 49
INSCRIPTION : 29/12/2010
CREDITS : shapeless heart

MessageSujet: Re: adultes [4/4]   Dim 13 Fév - 21:32


♀ ardita scully
vingt-six ans, sang mêlé, hétérosexuelle, professeur de magie noire.
ft. Sienna Miller, Kate Bosworth, Carrie Underwood
    exigeante. stricte. appliquée. ouverte. disponible. insensible. douce. brisée. complexe. souriante. travailleuse. perfectionniste. autoritaire. responsable.

    Une poigne de fer dans un gant de velours. Ardita, c’est la froideur même de la glace. Stricte et sans aucune compassion, elle attend de ses élèves une rigueur sans faille et un travail frôlant l’excellence. Elle en demande beaucoup aux autres, mais cela ne l’empêche pas d’être exigeante envers elle également. En effet, elle passe de longues heures à peaufiner ses cours en espérant les rendre intéressants et attractifs. Elle est souvent confrontée à des élèves qui refusent de suivre ses directives, car la magie noire les effrayent quelque peu, mais cela, elle n’en a que faire. S’emportant pour un rien, elle n’hésite d’ailleurs pas à punir les nombreux petits insolents que compte sa classe. Malgré les apparences, Ardita est une personne douce. Un sourire illumine souvent son visage même si personne n’y prête véritablement attention. C’est une personne ouverte et disponible, si un élève éprouve quelques difficultés, elle n’hésitera pas à une seconde à passer plus de temps à ses côtés afin de l’aider de son mieux. Qu’est-elle alors, ange ou démon ? La réponse est quelque peu complexe. Ardita est sans doute la femme la plus complexe du château. Et cela n’est pas sans raison. Lorsqu’elle était adolescente, elle était tombée sauvagement amoureuse d’un jeune moldu qui lui a brisé le cœur en de millier d’éclats qu’elle n’a jamais pu retrouver. Lorsque l’on réfléchit plus de deux minutes, on se rend compte qu’elle est simplement brisée et en sevrage contre l’amour et les véritables sentiments humains…

liens.
♂ deandre stewart ▬ Ardita et Deandre, il était écrit que cela ferait des étincelles. Elle est jeune et belle, froide et exigeante. Lui est jeune et insouciant, susceptible et arrogant. L’une est prof, l’autre n’est qu’élève. Et pourtant, un drôle de jeu semble s’être installé entre eux. Tout le monde sait que le jeune homme est un être détestable, surtout avec les professeurs. On sait d’elle qu’elle n’apprécie pas l’indifférence et l’insolence. Tous ces ingrédients ont fait naître en eux une haine profonde pour l’autre. Rivalisant de répliques assassines et de retenues à tout va, c’est à celui qui gagnera la partie. Ce qu’ils n’avaient pas prédit, c’était que les retenues se termineraient en petit tête-à-tête de confessions. Devenus amis sans véritablement l’accepter, se cherchant sans oser se trouver, dans cette relation : c’est quitte ou double.
♂ lester cavanaugh ▬ Elle craint les contacts humains et les évite. Lui, il les recherche et les provoque. Ils étaient fait pour se haïr, ils se sont aimés… Le temps d’un été ! Avant que Lester ne soit engagé comme professeur d’invocation à Poudlard, il était tombé sauvagement amoureux d’une jolie blonde frigide. Pour une fois, elle s’était laissé faire. Ils avaient alors partagés de tendre moment. Ils avaient même quelques projets. Mais l’amour c’est compliqué. Sans doute trop pour eux. Alors d’un commun accord, ils ont rompu. Avant que cela ne devienne beaucoup trop sérieux. Vous les imaginez mariés et parents ? Eux, ils refusaient d’y croire. Alors ils sont partis chacun de leur côté. Une nouvelle vie. Et voilà qu’aujourd’hui ils se retrouvent à enseigner sur les mêmes lieux. Aimants incontestés, ils s’attirent et s’enlisent dans une relation trop complexe, voire trop dur pour eux. Entre attirance et fausse amitié de surface, seront-ils capable de lutter contre ce désir incandescent qui les rattrape ?


♀ diana duckweed
trente-deux ans, sang mêlé, sexualité au choix, infirmière.
ft. Kate Beckinsale, Liv Tyler, Brittany Murphy

    brutale. à l’écoute. mignonne. fofolle. abusive. dépendante. inconséquente. appréciable. présente. souriante. dynamique. compréhensive. laxiste.

    Douceur ne rime pas toujours avec soin. De premier à bord, l’infirmière de Poudlard est plaisante à regarder. Son sourire est charmant et ses yeux rieurs laissent présager une douceur infinie. Pourtant, Diana est une vraie brute. Avec elle, tout doit aller vite et bien. Pour cette raison, elle presse souvent la guérison des élèves, les prend pour des nunuches et n’hésite pas à remuer dans les brancards. Elle ne se rend absolument pas compte que son manque de délicatesse lui joue de vilain tour. L’infirmerie est souvent vide et aucun élève ne s’y risque sans y être véritablement obligé. Malgré cela, Di – comme tout le monde la surnomme – est l’amie de tous. Une confidente sur qui l’on peut compter. Lorsque ça ne va pas, elle a toujours la bonne parole qui remontera le moral et fera sourire. Elle fournit même à quelques élèves des « petits remontants de sa réserve personnelle ». Cela lui vaudra sans doute un renvoi si la direction l’apprend, mais à vrai dire, elle s’en moque éperdument. Depuis que son époux est décédé, il y a quelques années de cela, Diana a besoin de petit remontant pour tenir le coup. Elle sait combien cela peut être utile lorsque le cœur n’y est pas. Où est donc le mal dans cette histoire ? Pour elle, il n’y en a aucun. Ce qu’elle ne comprend pas, c’est que l’alcool et les autres petits remontants qu’elle garde précieusement dans sa pharmacie personnelle n’ont pas que de bons effets lorsqu’ils sont prescrits aux mauvais patients…

liens.
♂ griffin reese ▬ Diana est infirmière et Griffin est le pire des maladroits. Une rencontre entre eux était inévitable. Au début, Griffin avait peur de cette femme aussi attendrissante que brutale. Il l’a trouvait vraiment sympathique, mais dès qu’elle l’approchait, il partait en courant. On pouvait donc ajouter l’infirmerie aux hantises du jeune Reese. Jusqu’au jour où, trop blessé psychologiquement par une remarque désobligeante, Di offrit au jeune homme un petit remontant. Celui-ci se prit la première cuite de sa vie et, bien qu’il ait été malade comme un chien, il n’hésitait désormais plus à rendre visite à son infirmière préférée. Comme entre deux copains, ils se saoulent jusqu’à l’oubli et finissent souvent à chanter à tue tête dans le parc au beau milieu de la nuit. Mais lorsque l’on y regarde de plus prêt, Griffin n’est pas vraiment ce genre de garçon et c’est pourquoi, il ne boit pas véritablement le liquide qu’on lui sert. Il se plait seulement à passer du temps en compagnie de l’infirmière. Elle, au moins, ne se moque pas de lui et ça, ça fait drôlement du bien !
♂ russel backhysson ▬ Russel est un homme doux et prévenant, on sait de lui qu’il n’hésitera pas à porter secours à un ami en danger. Certes, ce n’est pas la personne la plus courageuse sur cette Terre, mais il fait toujours de son maximum. Il est donc tout à fait normal qu’il veuille aider une collègue en s’en sortir. Le jeune homme c’est donnée une mission : Sortir Diana Duckweed, infirmière, de sa dépendance aux produits miracles. Evidemment, cette tâche n’est pas de tout rapport. La jeune femme est têtue comme une mule et ne voit pas le mal de ce qu’elle fait. Impossible de lui faire entendre raison. Pire encore, il semblerait même que le professeur d’astronomie commence doucement à se laisser berner par les effets euphorisants de ce qu’elle essaye de lui vendre ! Il faudra donc à Russel plus de jugeote s’il veut sortir son amie de la dépendance. En sera-t-il capable sans lui-même sombré ? Bien sûr, c’est à ne pas douter… Enfin presque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://re-the-return.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: adultes [4/4]   

Revenir en haut Aller en bas
 

adultes [4/4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BACKGROUND :: 
    ϟ Les sorciers recherchés
-